Apprenance - Entreprenance - Intelligence-collective

Apprenance - Entreprenance - Intelligence-collective

Quid des compétences - synthèse

La notion de compétence est apparue au milieu des années 50, celle-ci ayant eux bon nombre de définitions. Toutefois, il semble qu'après 50 ans de réflexion sur le sujet, cette notion se précise pour aboutir à une définition relativement homogène.


Qu'est ce qu'un professionnel ?

 

Le professionnel est celui qui sait gérer un ensemble de situations professionnelles, dont la plupart se caractérisent par leur complexité.

Le professionnel n'est pas celui qui possède des « savoirs ou des savoir faire » mais celui qui sait les mobiliser dans un contexte professionnel. (Guy Le BOTERF)

 « La compétence permet d'agir et/ou de résoudre des problèmes professionnels de manière satisfaisante dans  un contexte particulier, en mobilisant diverses capacités de manière intégrée » (Philippe CARRE et Pierre CASPARD)

 

Définition de la compétence

 

« La compétence est la mobilisation ou l'activation de plusieurs savoirs, dans une situation et un contexte données »  (Guy Le BOTERF)

« Une compétence, concerne la mise en �uvre intégrée d'aptitudes, de traits de personnalités et aussi de connaissances acquises pour mener à bien une mission complexe»

La compétence est donc une logique de savoir faire opérationnels (connaissances et savoirs fonctionnels et  techniques).


Les différentes approches compétences


Selon P.CASPAR et P .CARRE

·         Approche par les savoirs

·         Approche par les savoirs faire

·         Approche par les comportements et savoir être

·         Approche par les savoirs, savoir faire et savoir être

·         Approche par les compétences cognitives

 

Références : « traité des sciences et techniques de la formation » - Ed. Dunod - 1999

 

Selon G. Le BOTERF

·   Savoirs théoriques (savoir comprendre, savoir interpréter)

·   Savoirs procéduraux (savoir comment procéder)

·   Savoir-faire procéduraux (savoir procéder, savoir opérer)

·   Savoir- faire expérientiels (savoir y faire, savoir se conduire)

·   Savoir-faire Sociaux (savoir se comporter, savoir se conduire)

·   Savoirs faire Cognitifs (savoir traiter l'information, savoir raisonner, savoir nommer ce que l'on fait, savoir apprendre)

 

Référence : « De la compétence, essai sur un attracteur étrange » Ed. d'organisations � 1995

 

La trilogie de KATZ

·Les compétences conceptuelles (analyser, comprendre, agir de manière systémique)

·Les compétences techniques (méthodes, processus, procédures, techniques d'une spécialité)

·Les compétences humaines (dans les relations intra et interpersonnelles)

 

Référence : « Skills of an effective administratot », Harvard Business Review � 1974

 

Pour la commission internationale sur l'Education pour le 21ème  siècle

La notion de qualification a été remplacée par la notion de compétence personnelle,à cause des transformations d'apprentissages liées au cyberespace. La compétence personnelle se traduit par une combinaison de :

·   La qualification : au sens technique et professionnelle (

 

·   Le comportement social

 

·   L'aptitude au travail en équipe, la faculté d'initiatives, le goût du risque

 

·  Combinaisons de qualités subjectives, innées ou acquises (communication par ex.)

 

RH Info � Patrick BOUVARD

La compétence repose sur une maîtrise des relations entre les causes et les effets d'une action, qui en garantit la reproductibilité et le perfectionnement dans le temps.

Les causes en question recouvrent des compétences

  • techniques
  • financières,
  • humaines, relationnelles
  • organisationnelles,
  • conjoncturelles
  • contextuelles

Autrement dit, l'exercice d'une compétence repose sur un professionnalisme avéré, c'est-à-dire conscient de lui-même, exprimable, justifiable, communicable.

 

Remarque : Nous avons trop tendance à assimiler la compétence à la fameuse trilogie savoir/savoir-faire/savoir être. Ce n'est pas que cette trilogie soit sans rapport avec la compétence : elle en touche plusieurs aspects ; c'est plutôt qu'elle rejette dans l'opacité le point névralgique de ce qui la constitue, en maintenant à l'esprit plusieurs confusions : confusion entre compétence et connaissance : avoir lu "la natation en dix leçon" n'apprend pas à nager ; confusion entre compétence et maîtrise technique : répéter à la perfection les gestes de la brasse ne suffit pas à nager loin et vite; confusion entre compétence et comportement : s'épuiser en efforts constants ne permet pas d'arriver le premier


Compétences et Potentiel

 

o Le potentiel d'un individu est défini comme un ensemble de comportements, signes de la possession de capacités et de compétences considérées elles mêmes comme des indicateurs du potentiel recherché.

o   Cela regroupe les aptitudes, les traits de personnalité nécessaire pour un poste et un contexte. L'analyse de poste en est un préalable à l'élaboration

o Potentiel : les aptitudes et traits de personnalité permettent de caractériser les individus et d'expliquer les variances de leurs comportements dans l'exécution des tâches spécifiques

o    Compétences : concernent la mise en �uvre intégrée d'aptitudes, de traits de personnalité, de connaissances acquises pour �uvrer dans la complexité.

 


 

La compétence n'a de sens que par rapport à l'action et par rapport au but que poursuit cette action. La compétence est une notion abstraite et hypothétique, elle est inobservable. Ce que l'on observe ce sont les manifestations de la compétence : les performances.

Cf. Philippe ZARIFIAN

 

 

Les travaux de Georges LEMOINE et Pierre LIEGE (1994 - concepteurs de la méthode de recrutement par simulation), font apparaître qu'un poste de travail peut se définir à travers 3 éléments :

-          les connaissances techniques (diplôme ou expérience)

-       les habiletés : caractéristiques liées à la personne (développées par l'expérience de vie)

-        les comportements professionnels attendus pendant la durée du travail avec les personnes internes/externes à l'entreprise.

 

Résumé :

Les compétences professionnelles : « un ensemble intégré de connaissances en contexte ». (LEVY LEBOYER � Le BOTERF � ZARIFIAN, MESCHI  ..)

Etre compétent : c'est résoudre efficacement des problèmes en mobilisant les connaissances et les ressources personnelles, afin de faire les bons choix. (choix de tâches, d'actions, leur hiérarchisation, capacités de prise de risque, de confiance en soi, de contrôle d'affects), c'est-à-dire qu'ils impliquent outre la cognition, des conations  (CURIE � 2000)


..........à continuer dans "quid des compétences - synthèse (la suite) ..........

 

 

 



06/01/2016
3 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 353 autres membres