Apprenance - Entreprenance - Intelligence-collective

Apprenance - Entreprenance - Intelligence-collective

Qu'est ce que l'alignement professionnel ?

Où vous situez-vous ? 

Est-ce que cela vous est déjà arrivé de demander à des personnes de votre entourage ou même à des inconnus, "Qu'aurais-tu aimé vraiment faire dans ta vie ?" ou "de quoi tu as vraiment envie ?".

 

En règle générale, si vous posez la question avec légèreté et humour, sans a priori, sans chercher ni à juger, ni à émettre un quelconque avis, vous verrez ! 8 personnes sur 10 vous parlent de pleins de choses, sauf du métier qu'elles exercent au moment "T". Elles se lancent dans ce qui les animent le plus, elles rêvent, s'imaginent  dedans, puis subitement vous disent " oui, mais ce n'est pas ça qui va payer mes factures" ou encore "il est trop tard maintenant" !

 

Pour d'autres  ce sera  "le gros blanc", avec les yeux et les sourcils qui se lèvent, et l'incapacité de répondre à la question, surtout lorsque ces personnes ont déjà un parcours professionnel de plusieurs années.  Pourtant tout leur entourage semble penser qu'elles ont  réussi !!! Mais pour elles, c'est le fiasco. Elles ne prennent plus aucun plaisir à faire ce qu'elles font. 

 

Lorsqu'on leur demande ensuite pourquoi elles en sont là, pourquoi elles ne font pas ce qu'elles viennent de raconter , ou comment se fait-il qu'il y ait ce gros blanc,  on se retrouve face à toutes les raisons possibles : les obligations sociales, familiales et culturelles ! En fait les pressions extérieures qui ont fait que les autres ont choisi pour nous en fonction de critères "socio-économiques", d'image sociale et familiale ...  .. on en voit les résultats !

 

Trouver son alignement professionnel est difficile pour beaucoup d’entre nous, tellement nous nous sommes égarés !! A tel point que nous ne savons plus toujours ce que nous aimerions faire vraiment. Et nous nous retrouvons tel que le montre la peinture ci dessous !

 

 

 

Rien n'est impossible

Je viens d'apprendre une super bonne nouvelle ! Il y a 3 ans, j'avais eu un jeune homme qui travaillait dans le secteur nucléaire. Il avait choisi ce job, parce qu'il gagnait bien sa vie et qu'il n'avait pas besoin de faire de longues études. Compte tenu des conditions et de l'environnement de son job qui se dégradaient, il avait de plus en plus de mal à le faire. Il avait toujours fait ça, il était même devenu un expert dans le domaine de la maintenance des réacteurs. 

 

Durant les différents entretiens, nous avons élaboré plusieurs pistes qui lui correspondaient, la première étant de se former plus pour évoluer professionnellement, faire valider son expérience pour entrer dans une formation d'ingénieur, la seconde la possibilité de changer radicalement de voie pour se diriger vers le métier de thérapeute (énergéticien). Rien à voir et pourtant c'est le second qui lui correspondait le plus. Le premier était juste une réponse à un "besoin de sécurité", le second, c'est ce qui "l'habitait" suite à de nombreux évènements personnels, d'énormes capacités intérieures nécessaires à ce type de profession.

 

Evidemment, il a eu encore de grandes  pressions, ceci étant, je lui ai demandé de vraiment se centrer sur lui, de faire ce qu'il estimait être "juste' pour se sentir vraiment bien. Il a opté pour le second scénario, et après une longue formation qu'il a réalisée en parallèle, il a ouvert son cabinet de naturopathie ce mois-ci !! Quelle réussite !

 

 

Que signifie être aligné ? 

Le fait d’être aligné permet de se sentir à sa juste place, parfaitement en accord avec ce que notre cœur est venu expérimenter. Nous passons beaucoup de temps à travailler. C’est pourquoi avoir un travail qui ne résonne pas avec les ambitions et les projets de notre âme devient de plus en plus difficile. Nous avons besoin de nous sentir en accord total avec nous-mêmes, dans tous les domaines de notre existence, faute de "Péter les plombs".

C'est vrai qu'il est difficile de trouver son alignement professionnel pour beaucoup d'entre nous. Et pourtant, quel plaisir, quel bonheur de se sentir enfin à SA place !

Ce n'est pas parce que les choses sont difficiles que nous n'osons pas, mais parce que nous n'osons pas qu'elles sont difficiles - Sénèque

Combien d'objections allez-vous trouver pour vous empêcher de réaliser ce pour quoi vous êtes fait réellement ? 

Quelles excuses allez-vous trouver pour reléguer aux oubliettes vos désirs les plus profonds ? 

Ne pensez-vous pas, qu'au regard de ce que nous propose le monde actuel, la seule vraie solution est de se reconnecter à SOI et à ce qui nous anime le plus.

 

Nous avons tous déjà expérimenté ces moments où nous faisons des activités que nous aimons, où nous discutons avec des gens de sujets qui nous passionnent. Tous ces moment où l'on est authentique, où l'on est soi-même, sans se poser de questions. Dans ces moments là, nous n'avons plus la notion du temps, nous sommes juste bien, dans le moment présent. Nous sommes dans la joie, naturel-le-s, c'est à dire que nous sommes juste "nous" sans aucun filtre, tout se fait naturellement et donne tout le sens de nos actes.

 

Quand je suis qui je suis, et que je fais ce qui me rend heureux, je suis en alignement avec moi-même, je suis en alignement avec ma conscience supérieure, mon « higher self »


L'individu, déconnecté de son "higher-self" n'entendant plus les conseils de son coeur, s'égare, ayant complétement perdu sa route. Alors il suit la route des autres. Et celui, qui s'est reconnecté, celui qui dit aux autres qu'il pense avoir trouvé la sortie du labyrinthe et qui souhaite aider les autres est souvent perçu comme "fou" ou "suspect". La majorité des gens  n’étant pas en alignement avec eux-mêmes et la plupart ne sachant même absolument pas ce que c’est, ont du mal à imaginer que ce soit possible et qu’une autre façon de vivre soit possible.

 

Ils sont donc dans le rejet de ce qu’ils ne connaissent pas. Le labyrinthe dans lequel ils tournent depuis longtemps a quelque chose de rassurant : au moins ils le connaissent. Tandis que tout ce qui se trouve en dehors du labyrinthe, même si c’est tout vert et fleuri, et bien ils ne le connaissent pas, et ça ça fait bien trop peur pour un véhicule qui n’a appris à conduire que sur des routes déjà balisées.

 

Le hors piste demande beaucoup de courage, il faut sortir de sa zone de confort et ça bien, trop peu osent encore, alors que notre société elle-même nous montre, avec tous ces dysfonctionnements, que la seule issue possible est le chemin de la réconciliation avec soi-même dans ce qu'il y a de plus honorable. 

 

La zone de confort, parlons-en !!

Nous avons tous une zone de confort. Chez certaines personnes, elle sera grande, chez d’autres elle sera petite. Une des choses importantes à comprendre est qu’il faut toujours chercher à l’agrandir pour qu’elle soit de plus en plus grande.

 

La zone de confort est votre espace personnel dans lequel vous vivez quotidiennement. Dans cette zone, vous vous sentez en pleine maîtrise de vous-même. Vous savez exactement ce que vous êtes capable de faire ou non. Vous ne ressentez donc aucune notion de risque.

Ce ne sont pourtant QUE des barrières psychologiques que vous vous créez au-delà de laquelle se trouvent des défis que vous n’êtes pas certains de pouvoir relever avec succès.

 

Nous y faisons tous face ! Sans exception ! 

 

Voici un exemple :  

Soit deux personnes A et B. La personne A est très sociable, elle a le contact facile. C’est une bonne communicante. Par contre, elle n'a guère de compétences en termes de "développement économique". Sans problème, elle parlerait devant un auditoire bondé de personnes et aborderait des personnes pour mieux les connaître. La personne B, quant à elle,  est plus réservée, elle a des amis, mais elle ne fera jamais le premier pas pour aller vers les autres. Cependant, elle a une maîtrise parfaite du "développement économique, connaît tous les rouages de certains milieux professionnels", elle a mis en oeuvre beaucoup de projets très efficaces. 

 

La personne B aura beaucoup de mal à se "vendre" ou mettre ses compétences en avant, à discuter ouvertement. Si elle ne fait pas d’effort, elle restera dans sa zone de confort.

La personne A, quant à elle, a beau avoir une superbe communication, elle aura du  mal à parler du sujet comme pourrait le faire la personne B. 

 

La personne A et la personne B ont toutes les deux, leur propre zone de confort.

Donc la zone de confort est un univers qui nous est familier, mais dont les limites s’arrêtent là où se trouve l’inconnu.

 

L’étendue de la zone de confort est donc propre à chaque individu. Certains n’auront aucun mal à s’adresser devant une foule de plusieurs milliers de personnes alors que d’autres commenceront à stresser rien qu’en pensant  à parler devant un petit groupe de personnes.

 

Mais pourquoi ?  Tout est une question de contexte. Comprendre d’où vient notre manque de confiance en soi, relève du même sort.  En effet, chaque personne vit dans un milieu et un contexte unique qui influence l’évolution de sa zone de confort. Comme la confiance en soi, le résultat à l’âge adulte sera différent selon comment vous avez été influencé par vos parents, vos proches, vos expériences et votre entourage en général.

 

La bonne nouvelle est que chacun à la possibilité d’étendre sa zone de confort.

 

Une zone de confort est nécessaire pour monter des étapes, progresser et nous construire progressivement. L’inconnu nous fait peur, parce que, par définition, elle est inconnue !

En agrandissant cette zone de confort, votre champ de possibilités s’en retrouvera plus grand et plus diversifié. Nos libertés sont ainsi liées à la taille de notre zone de confort.

 

Pour illustrer mon propos, voici une petite vidéo qui traduit très bien le phénomène de la "zone de confort" 

 

Étendre sa zone de confort, c’est tout bénefice ! Tout simplement parce que cela signifie l’apprentissage ! Vous apprenez des nouvelles choses, vous ne restez pas dans votre zone de sécurité où vous vivez quotidiennement une routine.

 

La notion de « première fois » est donc synonyme d’apprentissage. C’est un indicateur qui vous montre que vous découvrez autre chose et que vous sortez au fur et à mesure de cette zone.

 

Et pour cela je vous invite à comprendre ce phénomène par une autre voie, celle de la notion de "l'auto-efficacité personnelle" propre à Albert Bandura. 

En effet, nous n'apprenons que si nous sortons de cette zone de confort pour aller plus loin et donc l'élargir. La confiance se construit alors, du fait du sentiment d'être acteur à part entière de notre progression et de nos résultats. 

 

Ceci dit cela nécessite également une autre dimension qui est celle d'accepter la participation de "pairs" ou de "tiers " dans cette démarche. 

Nous devons donc comprendre ou être conscient de nos limitations pour savoir à quel moment nous avons besoin des autres. 

 

La zone proximale de développement 

C'est en parti ce qu'explique la "zone proximale de développement". Celle-ci se traduit également par "zone de proche développement" ou «zone de développement prochain». Ce concept est issu des travaux de Lev Vygotski. Cette théorie suggère que nous apprenons mieux et plus vite avec des personnes expérimentées. Parce que non seulement cela encourage, mais qu'en plus intervient alors cette notion d'auto-efficacité personnelle" car nous voyons les progressions que nous faisons par nous-mêmes. Les travaux de L.Vygotski se portaient au début sur les "enfants". Cependant elle ne s'est pas limitée à cette période. Elle s'étend à tout ce que nous sommes capables de faire dès le moment où l'on nous aide. 

 

"Percevoir les choses autrement c'est en même temps acquérir d'autres possibilités d'action par rapport à elles. [...] En généralisant un processus propre de mon activité, j'acquiers la possibilité d'un autre rapport avec lui." (Vygotsky, 1934/1997).

 

Voici le schéma de la zone proximale de développement 

 

 

Comprendre sa "zone proximale de développement" permet de savoir où situe sa  zone d'autonomie (ce que je peux faire sans aide) et sa zone de rupture (ce que je ne peux pas faire même si je suis aidé).

 

Pour sortir de sa zone de confort, celles qui nous interessent vont être les deux premières : 

  • Ce que je peux faire sans aide
  • Ce que je peux faire avec de l'aide.

Lev Vygotsky estime que l’interaction entre les pairs est un élément essentiel du processus d’apprentissage. Nous savons tous que nous apprenons beaucoup plus vite avec des personnes qui maîtrisent le sujet de l'apprentissage que nous recherchons ou nous guide pour devenir plus autonomes dans nos choix. 

Nous voyons alors notre zone proximale de développement se "déplacer" puisque en acquérant de nouvelles données, nous développons plus d'autonomie et plus de confiance. 

Cela ne s'arrête pas là, cela nous permet également d'élargir cette fameuse "zone de confort".

 

L'apprentissage peut aussi se traduire par des conseils avisés qui permettent d'aller plus loin. 

 

Quels sont les avantages de sortir de sa zone de confort ? 

  • Amélioration de sa vie quotidienne
  • Une satisfaction personnelle pour l’accomplissement de nouvelles choses
  • Motivation pour toujours aller plus loin
  • Une vie épanouie
  • Des nouvelles opportunités qui apparaîtront
  • Augmentation de ses capacités

Ou en êtes-vous  ? 

Je vous propose de faire un petit exercice simple. Il vous permettra d’évaluer votre zone de confort puis de cerner quelles sont vos différentes zones de développement (ce dont vous avez besoin). 

  • Est-ce que vous êtes à l’aise dans toutes les situations ? Sinon, quelles sont les situations auxquelles vous voulez être à l’aise ?
  • Est-ce qu’il vous vient en tête des situations passées, où si vous aviez pu être à l’aise,  vous auriez pu accomplir des choses que vous regrettez maintenant de ne pas avoir réalisé ?

Maintenant allons plus loin en revenant à l'alignement professionnel ! 

 

Vous avez une envie, le souhait de vous lancer dans quelque chose.. mais voilà, vous êtes coincé dans votre zone de confort et vous donnez toutes les excuses pour ne pas bouger. "TROP de RISQUES" !!

Un exemple : vous souhaitez devenir consultant indépendant (ou dit autonome), mais n'avez aucune notion de la relation client, ou du marketing, ou du commercial .... (Vous pouvez choisir un autre sujet, ou une autre profession).

 

Posez-vous ces questions : 

  • Dans quel domaine je suis à l'aise ?
  • Quelles sont les situations qui me mettent mal à l'aise ?
  • Y-at-il des situations ou des opportunités que je n'ai pas saisi parce que je ne me sentais pas à l'aise ? 
  • Qu'aurais-je pu faire pour dépasser ce mal-aise ? 
  • Est-ce que j'avais l'opportunité de demander de l'aide ? 
  • Pourquoi je ne l'ai pas fait ? Qu'est-ce qui au fond de moi, m'a retenu(e) à le faire ? 
  • ....... 

Revenons à l'alignement professionnel. Bien souvent nous préférons rester dans notre zone de confort, quitte à ne pas le vivre bien. Par des peurs, des croyances limitantes, de l'orgueil, nous préférons rester dans ce mal-être plutôt que de faire l'effort de trouver des solutions qui nécessiteraient de l'aide. 

 

D'une manière ou d'une autre, pour sortir de sa zone de confort, il faut repousser ses limites, et surtout celles de son Ego ou de son mental. Il y a toujours des solutions. 

 

Pour vous amusez dans votre quotidien, commencez à faire des choses que nous n'avez pas l'habitude de faire. Donnez-vous un rendez-vous avec vous-même et faites une action différente par semaine. 

Puis voyez ce que cela vous procure : satisfaction, joie, plaisir, ... 

Puis imaginez que cela devienne pareil dans votre vie professionnelle, que vous soyez aligné(e-s) avec vos aspirations les plus profondes. 

 

Encore une fois, il y a toujours des solutions, des scénarios possibles qui évitent de prendre des risques incensés. 

 

Alors et vous ? Êtes-vous aligné(e-s) professionnellement ? 

Avez-vous envie de sortir de votre zone de confort ? 

Pouvez-vous définir les différents axes de votre zone de développement ? 

Êtes-vous prêt (e-s) à demander l'aide nécessaire pour avancer ? 

 

A très bientôt ! 

 

N'hésitez pas à nous contacter en passant par notre page d'accueil vous avez tous les liens .. !

 

 



27/01/2017
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 357 autres membres