Apprenance - Entreprenance - Intelligence-collective

Apprenance - Entreprenance - Intelligence-collective

Les valeurs émergentes (Article Juillet 2005)

Les valeurs émergentes

 

 

Comme le spécifie Aldoux Huxley : "l'expérience n'est pas ce qui arrive à un homme, c'est ce qu'un homme fait avec ce qui lui arrive".

 

Philippe BERNOUX (sociologue) introduit l'idée que tout phénomène social résulte de comportements individuels et que ceux-ci ne sont déterminés ni seulement par des contraintes de toutes sortes, ni par les structures de la société.

Ces transformations sociétales sont liées à des prises de consciences individuelles.

Paul H RAY (Sociologue), après 15 ans d'enquête sur les acteurs d'un changement de société, révélait que 30 % des adultes (en 1994) prennent des distance vis-à-vis de la société de consommation en adoptant de nouvelles valeurs.

Cette population cultive une sensibilité résolument nouvelle et cohérente dans ses comportements quotidiens, (ils croissent au rythme rapide de 5% par an). En France, nous sommes 17% en 2005 d'après l'étude menée par Eric SEUILLET.

Ce mouvement informel opère un changement profond et général de la culture qui va plus loin que les "opinions" et les "attitudes". Il plonge beaucoup plus profond, au niveau des valeurs et des visions du monde. Les valeurs fondamentales des individus sont le meilleur indicateur des comportements réèles. Or le mouvement des "créatifs culturels" est en train de modifier et de transformer la société dans son ensemble. En aucune manière il se réfère à un courrant politique ou intellectuel, ni à une classe sociale.

 

L'origine de ce mouvement est « l'authenticité personnelle », c'est-à-dire la concordance entre discours et les actes.

 

Cela implique la mise en avant des expériences personnelles vécues dans le processus d'apprentissage.

Ils développent leur discernement quant à toutes les informations qu'ils reçoivent de part et d'autres tel "un balayage radar cherchant à détecter les signes du réèl". Ils mettent en oeuvre un mode cognitif particulier qui s'appuie sur deux modes de perception apparemment contradictoire. D'une part ils cherchent à comprendre les choses en profondeur, en mettant l'accent sur les expériences de chacun, d'autre part ils adoptent une vision d'ensemble large et synoptique intégrée à une vision "grand angle à l'échelle planétaire" pour ensuite adopter une perspective systémique où les éléments sont resitués dans leur interaction avec l'environnement.

Un point également essentiel de ce mouvement est leur "engagement" dans l'asquisition des connaissances. ils cherchent avant tout un mode de connaissance et de savir engagé et angageant. Ils sont partisans des actions du type "processus global"

C'est à dire, suivre et participer à la création d'un projet d'un bout à l'autre. Pour eux le monde est trop complexe désormais pour la pensée analytique et linéaire.

L'expérience personnelle et directe est également très importante. Leurs motivation est d'exprimer au quotidien leurs valeurs, leurs idéaux et convictions par le biais d'actions personnelles et concrètes. Leur fonctionnement est d'avoir une vision synoptique, une vision globale, pour appréhender tous les éléments les uns à coté des autres et pouvoir retracer leurs interconnexions, ils ont appris d'eux mêmes à replacer les choses au coeur des systèmes auxquels ils appartiennent.

 

Leur conscience sociale est très développée, ils refusent le "moi d'abord", l'avidité, les inégalités sociales, les dépenses ostentatoires..." ils rejètent les analyses partielles et étroites notamment des médias qui informent de manière superficielle et fragmentaire. De fait leurs priorités sont radicalement modifiées dans tous les domaines : économie, travail, technologie, planète, relations...

Les CREATIFS CULTURELS sont les promoteurs d'une vision holistique donc systémique et d'une projection à long terme pour les générations futures.

Béatrice QUASNICK, coach en management, dans la revue qualitique de janvier/février 2005, parle d'un travail intérieur de prise de conscience, de la nécessité d'être "clair" avec soi même, d'être ouvert sur les autres.... Elle spécifie que les transformations individuelles transforment les sociétés.



11/02/2015
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 353 autres membres