Apprenance - Entreprenance - Intelligence-collective

Apprenance - Entreprenance - Intelligence-collective

De la transmission du savoir à l'art d'accoucher de soi-même (article juin 2007)

Ce qui nous interesse ici, est la formation Adulte qui impose de prendre en considération la construction du savoir par la personne elle meme et d'y adapter des méthodes et modalités en adéquation et multiples. Elle porte le nom d'ANDRAGOGIE (et non de Pédagogie réservée aux enfants) 

 

L’andragogie : est la pédagogie Adulte.

L’approche est différente de la pédagogie pour enfants. En effet l’adulte n’a pas la même capacité de mémorisation, il n’accepte pas les idées toutes faites et a besoin d’être convaincu. L’adulte dispose d’une expérience, sur laquelle il peut s’appuyer, et d’un esprit critique plus développé.

Pédagogie : vient du grec Païd : enfant, et Agogos : guide

Andragogie vient du grec : Andros : Homme (dans le sens de l’Etre Humain Adulte et Agogos : : guide)

Le terme Andragogie a été cité pour la première fois, en 1833, par un professeur de grammaire allemand, Alexander KAPP, pour décrire la théorie éducatrice de Platon

 

La distinction est importante puisqu’elle induit une posture différente, en effet :

  • Pour connaître, l’enfant apprend d’abord pour « comprendre ensuite »

  • Pour l’adulte, celui-ci doit comprendre avant et apprendre ensuite. Ce qui parait légitime puisque celui-ci a déjà « répondu » à des situations (expériences) et donc adapté ce qu’il connaissait même si l’action demande quelques correctifs. Pour faire ces correctifs, il est donc nécessaire pour lui de comprendre avant d’apprendre

Quelques précisions sur les termes 

Accompagner

Accompagner : C’est le fait de suivre une personne, de cheminer avec elle durant une certaine période afin d’échanger à propos de son action, d’y réfléchir ensemble, d’imaginer les ajustements nécessaires, de prendre du recul, de tirer des enseignements.

L’idée d’accompagnement suscite l’idée de supervision.

Accompagner : c’est se joindre à quelqu’un / pour aller où il va / en même temps que lui. .Cette définition s’organise autour de 3 noyaux de signification :

  • celui d’une relation : être avec autrui

  • celui d’un déplacement ou d’un cheminement dont autrui a, sinon l’initiative, au moins le choix de la direction (Il n’y a pas de directivité, ni de dirigisme) : pour aller où il va.

  • Celui d’une synchronicité temporelle : être en phase, aller à son rythme

Décomposition du verbe accompagner (sémantique) :

ac / cum / panis = aller vers / être avec / à travers le symbolisme du pain : l’idée de partager.

L’accompagnement est une « assistance »- ce n’est pas ni protéger, ni conseiller, ni diriger.

 

L’accompagnement désigne tantôt la partie (une phase d’une démarche) tantôt le tout (un dispositif. ex dans le cadre de l’insertion)

Il peut aussi désigner un « l’esprit » (autrement dit la posture)

Autrui est alors considérer comme une personne, il n’est plus l’objet passif d’une prise en charge, mais l’acteur de son parcours.

 

Quel rôle ?

Interface entre la formation, la stratégie de l’entreprise et l’opérationnel : expérience du passage d’un monde à un autre.

On pourrait parler de « portiers » (expression de LEWIN), ou de « marginaux sécants (CROZIER et FRIEDBERG – 1977) ou de « navigateurs des frontières organisationnelles » (PELLETIER – 1996)

En résumé l’accompagnateur est un passeur. Il développe des dispositions pour s’intéresser de l’extérieur, il aide à formuler une problématique initiale, à élucider ses objectifs.

*i Il maintient une position d’extériorité par rapport à l’action.

L’accompagnement ne signifie pas participation directe au développement de l’action et ne saurait être non plus confondu avec une fonction de formation, d’inspection ou d’évaluation.

Coaching :  

COACHING 

En sport : Compléter l’entraînement technique par une préparation mentale, pour maximiser la performance du champion.

En entreprise : Offre une aide extérieure pour résoudre un problème personnel ou professionnel. Le coach ne formate pas, ne décide pas, ne dirige pas, mais aide à l’émergence du potentiel humain. Il s’agit d’accompagnement au développement personnel en laissant totale maîtrise de son développement à la personne concernée. Les coachs n’offrent pas de solutions. Ils ne créent qu’un environnement favorable, une relation propice à ce que le coaché trouve lui-même la réponse à ses difficultés. Pas de directives ni de conseils, mais une écoute à la fois bienveillante et exigeante. Le coach ne peut que guider le coaché vers une vérité qui se trouve déjà en lui.

Il faut plusieurs années pour devenir coach car la posture est une décentration et nécessite un solide bagage en psychothérapie.

 

Les limites potentielles du Coaching : Donner une réponse strictement individuelle à ce qui relève d’un dysfonctionnement organisationnel, ce qui esr opposé à l’éthique. Car si telle est la visée, le Coaching devient complice de l’organisation à vouloir externaliser les dysfonctionnements en les reportant sur les seuls individus. Penser que l’accompagnement individualisé (Coaching) est la réponse à tout, est une erreur, il convient d’interroger le mode d’organisation du travail et du management avant de penser les « réparations » individuelles.

La boite à outils des coachs : PNL (programmation neuro linguistique), l’AT (analyse transactionnelle), La psychologie humaniste (Carl ROGERS), les thérapies brèves (Mental Reasearch Institute de Palo Alto), l’analyse systémique (Grégory Bateson – communication, Don Jack et Paul Watzlawick – psychothérapeutes)  .... 

 

Pour mieux comprendre les différences de postures :

 



PEDAGOGIE



L’apprenant ne sait rien

 



ANDRAGOGIE



L’apprenant a une expérience de vie et professionnelle

 

Précepteur

Maître

(instituteur / prof)

Formateur

Animateur

Accompagnant

Médiateur / Consultant

Coach

Particularité



Individuel



 

Particularité



Groupes



 

Particularité



DYNAMIQUE DE GROUPES

 

Particularité



INDIVIDUALISE

Particularité



GROUPE ou INDIVIDUALISE

Particularité



INDIVIDUALISE

Définition

 

Définition

Transfert de savoirs et de connaissances

Il y a Prescription

On fournit et explique ce qu’il faut faire

 

Définition

 

Définition

Développeur de savoir-faire –

Assistance pratique

Individualisée

Sens commun : « ce qui vient s’ajouter » - « aller avec pour aller vers »

(temporairement/

occasionnellement)

Définition

Fait émerger les solutions, mais n’en apporte pas :

Facilitateur – reste en retrait

Définition

Développeur / émancipateur

Le principe est : « chercher en soi même, par soi même, avec un autre » Fondement de l’autonomie

 

 

 

Aider l’autre à « cheminer, à se construire, à atteindre ses buts » il s’agit d’une relation interactive, il n’y a pas de déterminisme « par avance » c’est la prise en compte des capacités de l’autre.

L’ingérence est proscrite

Méthodes

TRANSMISSIVE

Pédagogie expositive

Induction

 

Méthodes

Méthode participative

Training

Mise en situation

Etude de cas

 

Méthodes

CONSTRUCTIVE

Démonstrative / Faire Faire

On s’appuie sur les raisonnements logiques propres à chacun (cognitivisme)

Méthodes : 

réflexive (analyse de pratiques)

Art du questionnement

Entretien d’explicitation

Méthodes : 

réflexive (analyse de pratiques)

Rejoint un aspect de la psychanalyse

Art du questionnement

Entretien d’explicitation



Posture

Descendante



Posture



Posture :

Est mobile, Il n’y a pas de prescription, l’accompagnement s’invente « chemin faisant »

 



Posture

La posture est intermédiaire, il joue le négociateur, l’interface, le diplomate.



Posture

La durée est définie par le coaché.

Le coach n’apporte aucune réponse ni solution, ni conseil.

 

 

 

 

IMPORTANT :

Pour comprendre les représentations de l’autre, « je » dois être moi-même distancié de mes propres représentations

« connais-toi toi-même » est une condition intrinsèque pour l’accompagnateur, le médiateur, le consultant, le coach »

 

 

 

 

N’ai pas celui qui sait et comment le savoir, il est celui qui se « retient » et « s’abstient » pour que l’autre puisse « se prendre » en charge lui-même dans son apprentissage. Cela ne signifie pas « abandonner » l’autre à son destin. C’est avoir suffisamment de recul dans la pratique et l’observation, comme une vigilance passive, un souci et un intérêt pour l’autre en permanence

Il n’y a pas de transmission de savoir

 

 

 

Dans ce tableau le coaching d'organisation ou d'équipe n'est pas abordé car il fera l'objet d'un article complet.

Autre Remarque également en ce qui concerne la pédagogie (l'enfant ne sait rien ! c'est le postulat sur lequel repose l'enseignement encore à l'heure actuelle, ce avec quoi je ne suis pas en accord)

Une petite vidéo que je partage, tant sur le fond que la forme :

Dans le prochain article, nous verrons les différents métiers liés aux sciences de l'éducation et au développenemt du potentiel humain. 



11/02/2015
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 355 autres membres