Apprenance - Entreprenance - Intelligence-collective

Apprenance - Entreprenance - Intelligence-collective

Conge Individuel de Formation - CIF (Article Juin 2010)

Le congé Individuel : ascenseur social

 

Il est bien évident que la formation est l'élément principal de l'optimisation du capital humain et de la richesse de l'entreprise.

Si l'entreprise souhaite rester sur le marché, la richesse humaine peut être développée de plusieurs manière.

 

La première étant en relation avec la Vie de l'Entreprise dans son opérationnalité :suivre l'évolution en temps réel qui nécessite des modalites telles que les communautés de pratiques permettant de répondre aux aléas de la complexité et des changements rapides des marchés, des contraintes, des règlementations ..

 

La seconde étant la véritable montée en compétences des collaborateurs par des formations qualifiantes ou diplomantes dans le cadre de CIF par exemple ou dans le cadre de communautés apprenantes (ancrer dans la réalité)

 

La troisième enfin qui permet à l'entreprise d'être génératrices d'innovations (organisationnelles, produits, services ..) qui peut se réaliser dans des ateliers spécifiques ou communautés pluridisciplinaires qui ouvrent sur d'autres pistes de développement. Il s'agit de l'innovation bottom up, organisée en mode projet, car tout le monde a des idées.

 

Cette dernière pratique, très peu utilisée en France, permet d'ouvrir des axes d'améliorations dès lors que chacun considère que les autres sont aussi des ressources et des compétences.

Il est bien évident que cette pratique nécessite une méthodologie tant dans la démarche que dans son animation. Rien n'est improvisé, les apparences sont souvent trompeuses malgré le fait que tout donne l'impression d'une improvisation.. Des méta compétences sont indispensables pour animer ce genre de démarche.

 

Dans le cadre de la seconde option (formations qualifiantes et/ou diplomantes), bien souvent les freins est "l'abscence" du salarié et la crainte que celui-ci quitte l'entreprise.Dès lors que cette option rentre dans la stratégie et la politique de l'entreprise, tout salarié se sentira "reconnu" et la motivation s'en suit.

 

La plupart du temps, le CIF est utilisé par des salariés qui décident de se réorienter ou de changer d'entreprise pour la simple raison que leur demande en formation est rarement prise en compte.Quel dommage pour l'entrepris qui se prive de nouvelles connaissances acquises (les compétences ne sont pas acquises par la formation mais seulement par l'expérience, ce qui ne veut pas dire que la personne n'a pas le potentiel)

Ce potentiel est souvent dévoilé par les bilans de compétences.

Un autre outil, très loin d'êter optmiser est l'entretien annuel. Au regard des jeux d'acteurs, jeux de pouvoirs, faire faire des entretiens annuels par le manager est très subjectif. Une personne extérieure est le plus souvent plus apte à rester neutre et objective et voir quelles sont les aspirations, les compétences et le potentiel tout autant que les motivations.

 

De nombreux outils et dispositifs financiers (Entretien Annuel - Bilan de compétences - CIF - DIF - VAE) pourraient, s'ils étaient intégrés dans une véritable politique de moyen et long terme, être des leviers considérables pour l'évolution à la fois des personnes, mais aussi de l'entreprise.

 

En ce qui concerne le CIF, vous trouverez un article fort interessant sur le congé individuel de formation, et des liens sur une enquête commanditée par le FPSPP

 

Voir l'enquête 2011 sur les bienfaits du Congé Individuel de Formation



05/10/2011
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 357 autres membres